20/01/2012

Je n’ai jamais dit ça !

brahy.jpgDans un livre d’entretiens, signé Francis Van de Woestyne, le 1er Ministre Elio Di Rupo accuse l’ex RTLienne Katryn Brahy de lui avoir lancé « on dit tout de même que vous êtes homosexuel » en public en 1996, lors de l’affaire Trusgnach où il était accusé de pédophilie. La vie privée d’Elio Di Rupo était à l’époque moins connue qu’aujourd’hui et son homosexualité non avouée.
Ce n’est pas du tout ma manière de travailler ! Et je n’ai jamais fait l’amalgame entre pédophilie et homosexualité se désole l’ex journaliste.
Choquée et attristée, Brahy (aujourd’hui représentante de la Fédération Wallonie Bruxelles au Congo) s’est même fendue d’un e-mail personnel à Elio Di Rupo, qu’elle connaît bien pour avoir été journaliste politique durant des années. Message resté, à ce stade, sans réponse…

10:48 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

21/10/2011

Hardy, du 16 à 2017

 

hardy.jpgC’est un fidèle de chez fidèle qu’Yves Leterme perd pour ses derniers jours au 16 : Jérôme Hardy, son porte-parole francophone.
On retiendra de ce trentenaire liégeois qu'il n’a pas craché sur Leterme quand celui-ci était au fond du trou, ce n'était pas si fréquent. Surtout pas le jour où j’entendis un ponte de l’équipe Van Rompuy soutenir que Leterme « a échoué car il n’avait simplement pas les qualités pour réussir comme 1er ». « Moi j’y ai cru » glissa sobrement Hardy.

Fidèle, sympathique, pas vitupérant . « Jérôme, il était à l’image de son patron : le bonheur dans le placard » selon un de ses confrères, « avec lui pas de rdv manqué ni de note oubliée. Mais pas de vision à long terme de la comm’ ». Cruel milieu que celui de la politique...
Bonne continuation à Jérôme qui devient PP Liège Expo 2017, porteuse de la candidature belge à l’organisation d’une Exposition internationale en bord de Meuse.

 

11:27 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : yves leterme |  Facebook |

23/09/2011

Nollet garde le Contact

radio contact.jpgTous ceux qui travaillent avec Jean-Marc Nollet le confirment volontiers « ce gars-là à une idée par minute ». Voilà sans doute pourquoi le vert Ministre wallon étoffe un peu plus son staff communication. Après Sofia Cotsoglou, c’est une autre journaliste de Radio Contact que celui-ci vient de recruter : Bon succès à Estelle Toscanucci, dont les cartes de visite seront – on rassure la presse – très prochainement imprimées !

09:38 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Les petits messages d’Ermeline et de Fred

sms.jpgCommençons par Frédéric Cauderlier qui voyait un message à ses ouailles relayé par La Libre Belgique jeudi. Le Dir Comm' du MR y demandait aux élus (bleus, ça va de soi) de ne pas répondre aux demandes d’interviews concernant la sécession à venir des FDF. Et La Libre de s’amuser des Michel, Bertieaux et autre Ducarme qu’on avait malgré tout pu entendre ou lire dans la presse.
« C’est pas correct, j’ai envoyé ce message après ces interviews » tonnait l’ex RTLien, visiblement irrité (et bien décidé à montrer qu’on le respecte en interne ?).

Partout pareil

La pratique  n’a pourtant rien de rare. Chez les socialistes, par exemple, on confirme en avoir encore récemment reçu un de la très efficace Ermeline Gosselin. L’attachée de presse d’Elio faisait même preuve de délicatesse :
« Chers amis, désolée de vous embêter un samedi matin mais vu la situation et les enjeux merci de veiller à ce que vos ministres et parlementaires ne réagissent pas aux déclarations de Guy Spitaels* et d’Olivier Maingain ».
Et de fait, quelqu’un a-t-il lu ou entendu des déclarations socialistes sur un de ces sujets ?

* L’ancien Président socialiste a fait part au Soir de son scepticisme quant à l’avenir de la Belgique.


http://www.lesoir.be/actualite/belgique/elections_2010/2011-09-10/pour-guy-spitaels-il-n-y-a-pas-de-solution-862089.php/

 

09:32 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

19/09/2011

Reynders à Bruxelles, viendra – viendra pas ?

didier reynders.jpegMoi je sais ! Moi aussi… Si Didier Reynders n’est pas très loquace à propos d’un éventuel déménagement à Bruxelles, les cadors de son parti se répandent volontiers sur la question. Mais pas pour dire la même chose, ce qui confirme à tout le moins que s’il y a stratégie celle-ci n’est pas concertée.
Extraits :

Il vient

On a besoin d’un patron, et l’hypothèse de faire venir un Vice-Premier ancien Président de parti existait déjà du temps de Louis Michel.
(…) En tous cas ça expliquerait pourquoi il ne s’est pas investi pour faire émerger un patron à Bruxelles.
Encore un autre : Il a de bons rapports avec Laurette Onkelinx, ça pourrait contribuer à nous rendre fréquentables aux yeux des socialistes (ndla : on s’amuse déjà d’imaginer les deux anciens liégeois se battre pour incarner l’esprit de la Capitale).

Mais non, il ne viendra jamais

2014 c’est loin, d’ici-là Reynders aura obtenu un poste international. A la première occasion, la Belgique et lui c’est fi-ni !
Plus loin : Charles ne lui fera pas cadeau de Bruxelles  (même pas pour faire de la place à son père au fédéral ?).

Affaire à suivre!

11:37 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mr, bruxelles, didier reynders |  Facebook |

01/09/2011

Olivier Alsteens à SLDB

alsteens.jpgC’est la rentrée pour la bande de Sans Langue de Bois, on écoutera évidemment Bel RTL chaque jeudi après le flash de 19 heures.
L’émission de décryptage de la comm’ politique accueillera bientôt (p-ê pas dès ce jeudi) un nouveau chroniqueur en la personne d’Olivier Alsteens.
Ex journaliste au Soir, ex porte-parole de Louis Michel (à l’heure du ‘libéralisme social’ et de la Rue de Naples) avant de passer dans les administrations.
Il jure de mettre son « expérience et (s)a liberté de ton retrouvée » au service des auditeurs.
Alsteens pourrait tenir la dragée haute à Alain Raviart qu’il n’a pas croisé comme Porte-parole mais qui a exercé le même type de fonction et qui porte beaucoup dans l’émission.

A savoir aussi, pour les fans de Mathieu Col : il restera bien aux commandes de l’émission mais, en congés, il sera absent pour la rentrée. C'est donc Loïc Parmentier qui animera le débat.

09:44 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sldb |  Facebook |

Pan, chez Luperto

luperto.jpgDe l’impertinence en tube, voilà ce que vient de s’offrir Jean-Charles Luperto. Le Président du Parlement francophone s’adjoint les services de Thomas Pierre Gérard, qui devient ce 1er septembre son attaché de presse.
Le nom ne vous dit rien ? C’était l’une des plumes anonymes et acerbes de feu Pan, l’hebdomadaire satirique, aujourd’hui fusionné avec Père Ubu.
Un de plus ? Sans doute, mais qui a eu l’occasion d’aller trinquer avec ce namurois bien portant aura vite compris de un : qu’il a l’humour taquin ultra spontané et de deux : qu’il est de gauche et ne s’en cachait pas, même du temps où il arborait encore « journaliste » sur sa carte de visite.

Bonne continuation Thomas-Pierre !

09:33 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : jean-charles luperto |  Facebook |

CDH, MR, PS et Ecolo ont fait la fête à Joëlle, de concert!

présidents.jpgIls étaient tous là, cadeaux sous le bras et éloges à la bouche. Mandataires, militants, journalistes et … homologues présidents. On a ainsi entendu Elio Di Rupo prévenir, devant une salle hilare, « ne lui dites jamais qu’un texte est amendable, sinon vous n’aurez plus de texte mais que des amendements ».
Humour aussi pour Charles Michel qui rappelle que, il n’y a pas si longtemps, certains présidents du MR auraient volontiers proposé des cartes d’adhésion à moitié prix à tant de militants cdh. Taquinerie encore dans la bouche de Jean-Michel Javaux qui, avant de la remercier pour « ces messages dans les bons ou mauvais moments » souligne que « on a tous les deux au moins une fois voté écolo ».

Tous présents ? Pas forcément gagné au départ !

L’ambiance était donc bonne entre négociateurs. « On sait faire la part des choses » insistait un attaché de presse, « les présidents qui négocient ensemble s’entendent bien. Il y a du respect et de l’estime… » Et Blabla.
Car un autre glisse « la collaboration est bonne. Avant une soirée pareille on s’appelle pour être certains que si l’un y va, les autres aussi. Imagine si mon Président débarque seul ou pire : si tous les autres y sont et pas lui ».
C’est bien ce qu’on se disait…

Potin politique : à Schaerbeek, Clerfayt respire.

Clerfayt.jpeg« Depuis six mois il est plus détendu » glisse un proche du mayeur, « on a réalisé qu’une majorité MR-PS est possible, ça rassure ».
Le Bourgmestre Schaerbeekois s’est sérieusement inquiété de son avenir, mais à présent ça irait mieux. Et pour cause, on se souvient du combat des chefs qu’avait été l’élection de 2006. Le soir des résultats, c’est finalement  une alliance MR-Ecolo qui fût conclue avec Isabelle Durant qui acceptait donc de brûler un olivier pourtant prévu en haut lieu. Evincée sans avoir rien vu venir, Laurette Onkelinx tentera in extrémis de proposer une tripartite classique mais elle essuiera uniquement des huées.
C’est en direct, face aux caméras de la RTBF qu’Elio Di Rupo apprendra la nouvelle, la journaliste Valérie Druitte ne manquant pas de décrire à ceux qui ne les auraient vus ses yeux « grands ouverts ». Les colères d’Elio sont noires !

Pour sûr, Schaerbeek est une commune à suivre, d’aujourd’hui jusqu’à 2012.

08:57 Écrit par Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mr, ps, ecolo, cdh, communales, 2012, schaerbeek, bruxelles |  Facebook |

04/07/2011

Joseph Mace-Scaron et la Belgique : Une démonstration par l'absurde et un révélateur chimique!

mace scaron.jpgLe premier qui demande Joseph Qui ? aura affaire à moi (et tant pis s’il n’a pas peur !).
Joseph Macé Scaron c’est un essayiste et journaliste français, d'origine belge. On le lit dans Marianne ou – tiens tiens – dans La tentation communautaire. Il a également publié Les politocrates. Avec des titres pareils, 'JM-S' a forcément quelque chose à nous dire sur la crise belge. Confirmation ci-dessous.



Votre dernier ouvrage (Ticket d’entrée - Grasset) est un roman. Mais il traite indirectement de politique, n’est-ce pas ?

Tout à fait. Dans nos rédactions, les journalistes ne considèrent pas que ce qui se passe en Belgique est important. Dommage... Le nationalisme qui perce ici est représentatif d’une « rétractation identitaire ». C’est ce que je dénonce dans mon livre : tout le monde veut sa communauté, jusqu'à tomber dans un "communautarisme politique".
Une autre réflexion propre à ce qui se passe chez vous : A quoi sert un Gouvernement ? La Belgique pose la question par l’absurde, comme un révélateur chimique.

Vous avez une idée de ce qui va se passer par la suite, en Belgique ?

Il réfléchit… On peut revenir à des affrontements traditionnels (droite gauche), car la crise nous y contraint en remettant l'économique et le social au premier plan. Elle nous démontre que les questions de sécurité ou autres sont un luxe.

L’autre option, c’est un affrontement. Il y a des forces en Europe qui veulent aller à l’affrontement, parfois pacifique (comme les indignés en Espagne) ou pas du tout, avec des monstres idéologiques comme en Autriche, en Hollande ou en France avec le Front National et Marine Le Pen.

La Belgique serait donc à un carrefour. Et là, vous soutenez la Monarchie. Surprenant pour quelqu’un dont le cœur est à gauche.
J’assume. Dans un monde désincarné, livré à lui-même et où on ne sait plus où faire acte d’appartenance, moi je préfère me reconnaître dans des personnes ou une famille que dans un sous régionalisme qui ne sait même pas où il va !

Certains évoquent un « retour » à la France, on les appelle les « Rattachistes ». Qu’en pense le romantique que vous êtes ?

Je connais un peu le RWF. De Gaulle était favorable à l'idée, mais il a bien tenté d'englober Monaco.
Si les belges "entraient" en France ça apporterait de la fantaisie, de l’ouverture d’esprit, de l’originalité et de la création.


Et des voix à la gauche , qui en cherche?
Juste un peu…  Rires collectifs.

11:52 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : joseph macé-scaron, france, crise |  Facebook |

29/06/2011

Arrêtez d’embêter Sarah !

Ecolo, Sarah TurineLa suite des aventures de Sarah l’écologiste. Allias Sarah « Palin » pour les uns, Sarah tout court pour ceux qui veulent encore croire en leur co-Présidente. Et, qu’on se le dise, il en reste chez écolo. Au premier rang de ceux-ci, le chef de file des verts Bruxellois : Christos Doulkeridis : « il lui faut du temps, faire sa place n’est pas une tâche aisée, Jean-Michel Javaux lui-même a eu du mal à ses débuts... ». Le refrain est connu mais plutôt rare ces temps-ci, il était pourtant chanté avec conviction il y a quelques jours encore.
Prenons donc note que le sort de Turine (appelons-la ainsi) n’est pas encore scellé. Et pourrait même faire débat, en interne. « Ca ferait mauvais genre de l’écarter » dit l’un. « Au début elle servait Javaux car elle ne lui faisait pas d’ombre, mais aujourd’hui  sa naïveté inquiète » glisse une autre.
Une grande famille ces écolos, avec – comme dans toutes les familles – son linge qu’on préfère ne pas laver en public.

06:57 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ecolo, sarah turine |  Facebook |

28/06/2011

Aubry, une candidate Pepsi Cola?

Pas de quoi parler de faux pas, mais on peut rêver mieux comme départ. Le logo qui intègre les initiales de Martine Aubry et qu’on peut voir sur le site officiel de la candidate à la candidature (www.martineaubry.fr) ne serait qu’un mix entre d’autres logos, dont ceux de « Pepsi » et « Action Man ».
Pas top pour une femme de gauche? Nenni hein, dirait-on chez nous. Et pour cause, on y voit aussi celui de Barak Obama, dont Dieu sait qu’il a souvent été taxé de « socialiste » !

aubry.jpeg


07/06/2011

Nollet réorganise son staff Comm’

nollet.jpgEt un de plus, un nouveau journaliste qui revêt la casquette d’attaché de presse. Précisément, « unE » journaliste puisque c’est Sofia Cotsoglu, journaliste à Radio Contact et RTL TVI, qui devient porte-parole du Ministre Ecolo Jean-Marc Nollet. Plus reporter tout-terrain que politique, la jeune femme remplacera José Cordovil (lui-même ancien journaliste).

José reste dans la boutique

Que ceux qui apprécient l’ex porte-parole de Nollet se rassurent : José Cordovil ne quitte pas le navire, il travaillera sur les dossiers (après la forme, le fond).
Rappelons que cet atypique est entré en politique « sans obligation de prendre une carte de parti » répétait-il souvent, après un licenciement de la RTBF en 2002.
Sa faute grave ? Titulaire d’une séquence web sur la Première, il avait eu la bonne idée de démontrer l’insécurité du réseau de Reyers. Quelques clics avaient suffit mais mal lui en a pris : la sécurité d’emploi n’était pas garantie non plus…

09:22 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ecolo, jean-marc nollet |  Facebook |

06/06/2011

SLDB deviendra un café du commerce de l'actu

Col, Goethals, CauderlierOn ne peut pas nous reprocher de ne pas avoir prévenu : Sans Langue de Bois version Grégory Goethals aura bientôt vécu.
Précisons : le journaliste RTL restera aux commandes du talk dominical (pré Vrebossien ?) mais celui-ci ne se cantonnera plus à la politique comme l’était SLDB à ses débuts.
Quant aux chroniqueurs « historiques » Koksal, Henrion, Raviart, Jacquet et Brickman, ils reviendront mais en alternance.
D’après mon collègue Nathan Skweres une formule plus conviviale type « bar du café du commerce » aurait en fait été choisie par RTL pour la saison prochaine.

Surprise ? Pas vraiment : depuis le départ de Frédéric Cauderlier l’émission ne se targuait plus de couvrir ‘la communication politique’ ni même ‘le meilleur de l’actualité politique’ mais ‘l’actualité’ en général.
RTL ne cache d'ailleurs pas une réflexion sur sa grille dominicale. Des changements sont régulièrement annoncés (lire sur ce blog les papiers concernant SLDB ou Fabrice Grosfilley).

Que donnera ce rendez-vous ? Réponse en septembre. Une certitude, il faudra que le public suive car en télé les audiences sont reines.

Plus d’infos sur le monde de la télé ? Ecoutez le Journal de la Télé de Nathan Skweres http://www.nostalgie.be/chroniques/journal-des-journaux

09:21 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/06/2011

Cerexhe en justice contre Milquet

milquet cerexhe.jpegC’est la presse flamande (De Standaard) qui nous l’apprend : Joëlle Milquet citée en Justice par un de « ses » Ministres, le bruxellois Benoît Cerexhe.
Au cœur du litige, 94 millions d’€ (au moins) que la région capitale réclame au fédéral pour la remise à l’emploi de chômeurs.
Le Gouvernement bruxellois s’estime lésé et a donc envoyé son Ministre de l’emploi au front.
On a beau dire au cdh qu’on y travaille « en équipe », un sou reste un sou.

10:20 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, joëlle milquet, benoît cerexhe |  Facebook |

26/05/2011

Milquet se fâche sur la RTBF, ça passe comme une lettre à la poste

 

rtbf-tour.jpgL’histoire avait fait rire du monde, mais pas l’intéressée qui a voulu lui donner une suite.
Point de départ : La fête des familles du cdh. En interview, une journaliste RTBF se montre plus intéressée par la gestion autoritaire que Joëlle Milquet a de son parti que par ses propositions en matière de famille.
Voilà donc que, en pleine interview Joëlle se retire du champ de la caméra, pousse le micro de la main et s’emporte. Elle demande s’il s’agit d’une interview 'psychiatrique' et invite à aller "voir chez Ecolo" en faisant référence à "Javaux".

Déontologie journalistique?

Pas de chance, l’image et le son circulent et Joëlle Milquet est (ré)épinglée dans quelques journaux.
Visiblement pas calmée (mauvaise perdante ?), la Présidente centriste exige que ses troupes saisissent le CA de la RTBF.

Ah ça, on allait voir ce qu’on allait voir et surtout savoir si la diffusion d’une interview était ou non « déontologique pour un journaliste ».
Mais voilà, au dit CA de la RTBF, pas un mot de l’administrateur cdh Jean-François Raskin.
« On se demandait pourtant comment il allait s’y prendre", s’amuse un de ses collègues (pas très proche de Milquet, faut-il le dire), "d'autant que la position de Milquet était indéfendable" renchérit un autre.
Finalement une lettre a - ou aurait - été donnée à la Présidence du CA. Fichtre, ça c’est de la protestation !

Quelques jours après, il semble que le courrier n’ait toujours pas circulé jusqu’à la rédaction.
Mais c’est tellement grand Reyers…

17:36 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cdh, rtbf, joelle milquet |  Facebook |

En famille, Javaux assure sur le nucléaire

javaux.jpgCent cinquante personnes, un auditoire convaincu (tout le monde se donnait du "tu" et du "Oli" ou du "Jean-Mi") les écolos bruxellois ont parlé nucléaire cette semaine aux Facultés St Louis.
Lisez-bien "sortie du" nucléaire.
Devant un tel auditoire aussi, le co président
(où est l'autre au fait?) Jean-Michel Javaux a pu débuter sa conférence par quelques notes d'humour ou simplement des phrases bien placées :

"C'est paradoxal que ce soit moi (un écolo) qui fasse l'histoire du nucléaire... mais quel plaisir d'aborder autre chose que de l'institutionnel."

ou encore :

"Quand j'étais en rétho mes copains n'osaient pas venir dormir chez moi, aujourd'hui le risque nucléaire fait partie de la vie des jeunes qui sont nés avec (il n'y a pas de débat).
A l'époque le débat c'était "que faire des déchêts" et on nous répondait "on trouvera une solution avec la science", là-dessus tjs pas de solutions. Et on en cherche tjs une "autre" solution."

"Le nucléaire c'est un peu comme l'enseignement libre dans certains partis : il ne faut pas l'aborder de manière idéologique".


Sarah qui?

Grande absente de cette soirée bruxelloise, l'autre co Présidente verte, Sarah Turine. "Elle ne commencerait pas à se poser des questions?" ai-je demandé par après. Soupir et regard dépité d'un ponte vert "je ne sais même pas si elle se pose encore des questions...".

Le cas échéant, voilà un début de réponse.

17:01 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecolo, sarah turine, jean-michel javaux |  Facebook |

23/05/2011

Crise : il faut une médiation extérieure (Destexhe –MR)

crise,mr,destexheDans la série « Alain Destexhe n’a peur de rien, et surtout pas de se fâcher avec ses collègues », l'élu libéral suggère de faire appel à une aide extérieure pour solutionner la crise politique belge.
C’est au micro de Twizz Radio que le député et ex-sénateur (on le dit parce qu’on sait que dans son cœur il l’est toujours un peu) a fait part de sa conviction. OSCE ? Conseil de l’Europe ? Sage du type ancien chef d’état ou de Gouvernement (Clinton ou Blair sont disponibles, si ça peut aider).
Vu le ‘succès’ des formules actuelles, ça vaut la peine d’essayer autre chose tonne Alain Destexhe.
Là-dessus, c’est sûr, il trouvera du monde pour être d’accord avec lui. Pour le reste, les paris sont ouverts.

22:22 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : crise, mr, destexhe |  Facebook |

21/05/2011

RTL : Grosfilley se recentre sur la politique

f grosfilley.jpgC’est évidemment présenté comme une promotion (et on est, évidemment, un peu sceptique), Fabrice Grosfilley cèdera le 1er septembre son poste de rédacteur en Chef du JT de TVI à Grégory Willocq.
Fabrice Grosfilley sera alors « rédacteur en chef adjoint avec une fonction transversale de couverture de la politique ». Il reviendra alors à ce Français d’origine de chapeauter l’info politique sur RTL TVI, Bel RTL et rtlinfo.be.

Le reverra-t-on arpenter la rue de la Loi ? Sera-t-il en charge d’interviews politiques en radio et sur Internet comme il l’a déjà fait par le passé ? Est-il simplement poussé vers la sortie ?
« Fabrice est un expert reconnu de la politique » dit le communiqué d’RTL. C’est vrai. Son blog se trouve d’ailleurs depuis tjs dans les liens à gauche de celui-ci.

Bonne continuation Fabrice !

16:04 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2011

De Wever posera-t-il un lapin à Destexhe?

drapeau flamand.jpgOn connaît le tempérament un peu frondeur du sénateur, pardon « député régional », MR Alain Destexhe.
Dans le genre, la conférence de presse de demain/mercredi ne devrait pas passer inaperçue.
Pensez donc : « le mouvement flamand expliqué au francophones », un ouvrage à découvrir aux éditions Renaissance du livre, et préfacé par Bart De Wever himself.
Il paraît même que Bart de Wever sera présent à la conférence de presse. « Sous réserve » précise quand même l’invitation.
Dans le doute, on ira voir…

11:09 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mr, nva, destexhe, de wever |  Facebook |

11/05/2011

Kadhafi pour présenter l'activité du Parlement belge

A ceux qui vivraient sur Mars depuis quelques temps : Mouhammar Kadhafi n’est plus le bienvenu chez nous. Mais si le leader libyen nourrit quelques regrets, il peut encore se consoler en surfant sur le site du Sénat belge et voir la vidéo de présentation des lieux (vidéo également utilisée lors des visites du Parlement par le grand public).
Dans ce film on voit Mouhammar Kadhafi trôner dans la salle Européenne de la Chambre aux côtés d’Herman De Croo.

L'affreuse image a été repérée et signalée aux deux Présidents d'assemblée par la Députée Katrine Jadin (dont le collaborateur a prévenu notre reporter Nicolas Gaspard, qui lui-même...).
Bref, pressons-nous bonnes gens. Et parions, combien de temps l'image restera-t-elle en ligne?

mhr.jpg 

 

Consultez la vidéo sur le site du Sénat via le lien ci-dessous, à +/- 3 minutes :
http://www.senat.be/www/?MIval=/index_senate&MENUID=1...

11:47 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Parti Populaire : une longueur d'avance!

parti populaire.JPGSi elle a choqué énormément de monde, la libération (conditionnelle, on y reviendra) de Michelle Martin n’a pas surpris les spécialistes.
La procédure est – dit-on – simple et le juriste qui commettrait une erreur serait pour le moins maladroit expliquait, en substance, l’avocat Xavier Magnée.

Cela dit le doute subsistait et le conditionnel restait de rigueur un peu partout, au moins jusqu’à 16 heures, heure à laquelle le parquet de Mons avait décidé de communiquer.
Un doute ? Pas pour le PP, visiblement bien informé et qui envoyait son communiqué à… 12 heures 55 pour s’opposer à cette « libération anticipée » (sic) de Michelle Martin.

Question : L’avocat-Président a-t-il relu le texte ? On en douterait presque vu la confusion de vocabulaire, (grossière elle aussi?) et donc indigne d’un Mischaël Modrikamen, présenté sur le site du PP comme « licencié avec grande distinction (…) régulièrement nominé pour des distinctions professionnelles (…) et conférencier recherché ».
Et de fait, le communiqué n'est signé que par Sophie Colignon, future Présidente?

11:30 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mischaël modrikamen |  Facebook |

06/05/2011

A vendre : « compétences n’ayant jamais servi »

karine_lalieux_reporters.jpg.170.jpgCa jase à bruxelles-ville, dans le quartier historique et populaire des Marolles. Il y aurait comme une odeur de poubelle, et d’élection Communale ?
Toujours est-il qu’un comité de quartier a décidé de vendre les compétences ‘propreté’ de la Députée-Echevine PS Karine Lalieux.

Parties à 1 €, les enchères ont grimpé pour en atteindre 5,5.
L’espoir affiché par les revendeurs : Trouver quelqu’un qui saura mettre en place un vrai plan de propreté dans les Marolles. En espérant que l’Echevine Lalieux ne devienne pas trop vite rouge… de colère !

Visualisez l'annonce (et participez aux enchères?) :  http://cgi.befr.ebay.be/A-vendre-responabilites-proprete-...

 

 

 

 

 

 

12:53 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : ps, karine lalieux |  Facebook |

Belgique, un Roi sans pays?

palais_de_laeken.jpgLa Palais a-t-il été un peu trop prompt à réagir pour condamner le livre de Steven Samyn et Martin Buxant ?
En ne se distanciant « que » de deux éléments rapportés, l’entourage d’Albert 2 laisse entendre que les autres infos sont correctes. Ou simplement qu’il n’a pas lu intégralement l’ouvrage ?

Le communiqué n’a pas tardé. Jeudi 5 mai, jour de la sortie de ‘Belgique, un Roi sans pays’ – 196 pages de confidences et d’explications sur les coulisses du Palais –  à 10 h 41’, les rédactions reçoivent un communiqué (bilingue, natuurlijk) stipulant que « Le Palais Royal regrette que la discrétion du colloque singulier ne soit pas respectée (…)
Certains des extraits publiés comportent des inexactitudes manifestes, notamment sur les entretiens du 16 juin et du 8 octobre 2010. »

Boum, la bourde. Pourquoi donc ? Le soir même, les chroniqueurs de Sans Langue de Bois (Bel RTL), experts en comm’ politique, soulignent : « ça signifie donc que – excepté ces deux éléments – tout le reste est correct ! ». Maladroit forcément.
 
Voici les extraits qui irritent le Palais (cités dans un article de LLB le jour-même) :

16 juin : rencontre électrique entre Albert deux et un Alexander De Croo qui ne prend même pas la peine de porter cravate. Le souverain s’est plaint de la responsabilité du jeune Président dans la crise. De Croo n’apprécie guère « c’est de la politique, ce n’est pas votre rôle ». Et le libéral d’accuser le Palais d’avoir « donné consigne de (l)e critiquer en public ».

8 octobre : Bart De Wever est convoqué au Palais, pour endosser une mission royale, pas encore formateur, ni même informateur. « Et pas ‘explorateur’, ça fait trop sérieux. Réservé à d’autres » aurait – en substance – dit Albert.

Alors, la NVA mal vue du Palais ? On imagine assez bien qu’un parti nationaliste et républicain, qui a d’ailleurs réclamé que le Prince Philippe rende son mobilier à la Flandre, n’y suscite guère de sympathie.
Invité de Matin Première, Martin Buxant va un poil plus loin : Albert a ses chouchoux ; notamment le socialiste flamand Johan Vande Lanotte, ceux qu’il écarte comme De Croo et ceux avec qui certaines rencontres se sont mal passées, dont De Wever…

A propos de la crise, Bertrand Henne demande, taquin : Si le Roi joue un rôle dans la crise, on peut donc en déduire qu’il en est aussi en partie responsable ? Samyn n’élude pas mais rappelle que le Roi suit le consensus mais quand il n’y en a pas il doit faire des choix, et donc des mécontents.
Buxant défendra quand même le porteur de la Couronne : il est souvent sous l’influence de tels ou tel homme politique mais depuis le début de la crise on peut le créditer d’un parcours sans faute. En paravent, il a souvent temporisé.

Sire, lisez ce livre ; ses auteurs vous apprécient visiblement !

09:16 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/04/2011

Johan et Elio côte à côte à l’ULB

johan elio.jpgUn auditoire bondé, des questions à la pelle. La faculté bruxelloise de sciences politiques avait « booké » les deux ténors socialistes bien à temps, ils étaient donc là ensemble pour marquer le 365ème jour depuis la chute du Gouvernement Leterme.
Voici quelques extraits des échanges entre le flamand et le francophone, pas forcément retranscrits dans la presse.

Elio Di Rupo commence avec … un lapsus « le parti que j’ai en face de moi depuis 10 ans, euh 10 mois pardon ». C'est dire si ça semble long!

Le même : « Il y a un mythe de la réforme de l’état, comme si régionaliser signifiait améliorer (…) mais est-ce que la gestion du tunnel d’Anvers est un exemple de bonne gestion ? ».

Ou encore « Faire un compromis ça se fait avec les autres, pas avec soi-même ou avec son propre parti ! »

Sur la culture belge « oui, elle existe encore : la culture belge c’est une certaine modestie, une humilité en toute circonstance. Et un sens du compromis qu’on ne doit pas perdre ».

A propos de Bart De Wever : « Quand on ne négocie pas, les discussions sont intéressantes. C’est un homme agréable et cultivé. En négociation il affiche la détermination d’un nationaliste. Mais il a aussi une crainte : être un nouveau Hugo Schiltz, critiqué dans son propre camp. N’oubliez pas qu’à la NVA, il faut 2/3 de votes favorables pour participer à un Gouvernement fédéral.»

Johan Vande Lanotte « Certains craignent que les régions aient beaucoup de pouvoir. Moi je n’ai pas peur qu’une entité ait du pouvoir. L’Europe a du pouvoir aussi, beaucoup de pouvoir. Et ça ne me pose pas de souci ».

Le SP.A toujours « Je ne suis pas pour la circonscription unique, car cela entraînerait une logique de pure majorité au Parlement. Et ce serait la fin des mécanisme de protection de minorités ».
Réplique d'Elio Di Rupo « Je n’ai pas dit que je voulais qu’on élise un Président ».

Sur les recensements linguistiques (trop rares selon Elio Di Rupo) : « En consultant les annales parlementaires, j’ai retrouvé le témoignage d'un homme répertorié comme francophone : on m’avait demandé quelle langue je parle le plus, j’ai répondu le français car c’est celle de ma mine en Limbourg. Certes, ma femme est flamande, mais je ne lui parle plus depuis longtemps…».

09:31 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2011

Dan Gagnon croque les médias... et les politiques au passage.

Petite leçon d’humilité hier pour le monde de la télé. La radio NRJ remettait ses « mouches d’Or » pour la deuxième année consécutive. 14 prix sur "le meilleur du pire de la télévision".
L’événement visait avant tout le petit monde de l’audiovisuel mais – on le sait – les intersections sont nombreuses avec celui de la politique.
Un point qui n’a pas échappé à Dan le maître de cérémonie :

dan.jpgChez RTL, on a aussi fait dans le service public cette année. On a plus parlé de politique. Par exemple, quand Elio Di Rupo a acheté une info-pub en prime time pour raconter son programme. Ça avait l’air tellement sponsorisé qu’on se serait cru dans Télé-tourisme avec Guy Lemaire.

Mais là, je ne veux pas me faire d’ennemis. Je sais que c’est sensible la couleur politique des chaînes suite à un dossier de ces enfoirés du Soir Mag. Ils ont osé dire que certains journalistes votaient pour un parti politique. Les salauds. Alors qu’on est dans un pays où le vote est obligatoire…

La RTBF était rouge de colère.

Et ils ont eu du bol au Soir Mag. Parce que RTL allait faire une grande émission pour leur prouver le contraire. Mais ça n’a jamais eu lieu.
Ils pensaient à Frédéric Cauderlier pour la présenter mais il est parti faire la communication de Charles Michel juste avant…

Dan Gagnon NRJ

12:22 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/04/2011

Les négociations cartographiées

Avec ça, pas moyen de ne pas comprendre : Bel exercice que celui réalisé par Fabrice Grosfilley dans son Carnet Politique quotidien. Une véritable carte des négociations. On aurait pu croire à des tranchées, des zones de marécages… Pas du tout ! Le rédac chef d'RTL TVI évite la carricature et schématise avec clarté (Dieu sait que c’est compliqué chez nous) l’état de non avancement des négociations.

La carte est représentée ci-dessous, le lien vers la page personnelle de Fabrice Grosfilley sur RTL info figure de longue date dans la colonne de gauche de ce blog.

cartenegosRTL.jpg

09:28 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les idées très personnelles de Sergio, militant PS, dans Le Soir

Sergio.jpgC’est comme ça la politique. Il suffit que l’on reste 300 jours sans Gouvernement (si peu) pour que les esprits s’échauffent ou que la presse sature. Tout le monde y va de sa petite idée, qu’il aimerait grande. Et tant pis si ça dérange.
Parmi les dernières en dates, celle de Sergio Bianchini qui se présente comme « photographe et militant socialiste à Ixelles ». Il l’est, mais il est aussi ancien collaborateur de Charles Picqué et actuel d’Emir Kir. On sait surtout le jeune homme très proche de Philippe Moureaux, qui le qualifie d’ami personnel.
Soyons de bon compte, tout le monde connaît Sergio ; sympathique, enjoué, séducteur et effectivement militant à l’enthousiasme débordant.

Alors voilà, Sergio est convaincu que la Flandre indépendante est en marche et ne s’arrêtera pas, à moins de lui donner un gros os à ronger. Lequel ? « un cadre républicain, un nouveau régime » écrit-il dans Le Soir qui lui accorde une carte blanche cette semaine.
Ben oui, faire sauter la Monarchie, rien de moins.

« Nous pourrions réfléchir à la pertinence de progresser vers un régime de type « République confédérale » comme nouveau cadre Belgique.
Nous ferions acte de remerciement pour bons et loyaux services rendus par la famille royale et nous évoluerions vers un régime confédéral et républicain. Il consisterait à mettre en place une « présidence protocolaire » qui remplacerait le Roi. »
Et cette Présidence protocolaire serait tournante entre francophones et flamands mais aussi, tant qu’on y est, entre hommes et femmes.

Au Boulevard de l’Empereur on souligne très vite que ces idées sont « exprimées à titre personnel ».
A la NVA, on avait pas lu Le Soir ce jour-là (hum).
Et du côté d’Yves Leterme, un très proche s’esclaffe « et ça contre 30 ans sans autre réforme ? Hé bien, je ne veux pas être là dans 30 ans ».


La carte blanche de Sergio Bianchini dans Le Soir du 13 avril :

http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2011-04-13/un...


 

09:12 Écrit par Michel | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

23/03/2011

SLDB : Goethals confirmé

La fin des rumeurs ? RTL a confirmé Grégory Goethals aux commandes de Sans Langue de Bois jusqu'à la fin de la saison. L’occasion pour le journaliste de remercier Laurent Haulotte et Stéphane Rosenblatt pour la confiance et d’insister "je suis passionné depuis gamin par la politique belge et française" : bing pour ceux qui doutent un peu trop ouvertement de lui.

Normal ce matintien ? Avec 29% de part de marché dimanche dernier ça semblait couler de source. " En télé il n’y a que l’audience qui compte (…). Pourvu que les prochaines soient aussi bonnes " ai-je entendu…

Pour la suite on verra. La matinale dominicale version Controverse est ancienne. Laurent Haulotte confirme d’ailleurs aisément " une réflexion ".
L’occasion de relayer un autre bruit, sur le remplacement à venir (hey, j'ai pas dit "demain" !) de Pascal Vrebos ? On ose à peine...

06:28 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rtl |  Facebook |

21/03/2011

Il faut sauver sans langue de bois !

Grégory GoethalsRTL s’en défend mais des rumeurs circulent, alimentées sans doute par un brin d’envie et d’agacement : Grégory Goethals sur le point d’être remplacé à la présentation de Sans Langue de Bois. Pour réellement succéder à Frédéric Cauderlier on cite Loïc Parmentier, Frédéric Delfosse, Mathieu Col ou… Alain Raviart.

Regardez dimanche la tête des chroniqueurs lorsqu’on leur pose une question : ils lorgnent vers leurs pieds. Ecoutez la version radio le jeudi : les blancs sont lourds. 
Et c’est dommage car malgré un budget light (“ zéro € ” parait-il) Sans Langue de Bois est parvenue à passer du statut de one shot à celui de rendez-vous incontournable de l’info radio et télé. Un succès pour la bande de copains Henrion, Koksal, Raviart et Bricman. Deux fois par semaine ils chroniquent la communication (et donc l’actu) politique avec un enthousiasme contagieux.

Mais voilà, ça ne tourne plus. Paraît que Grégory Goethals ne se passionne guère pour la politique, que sa présence face caméra laisse à désirer, que sa gestion de l’ensemble ne convainc pas. Dernier exemple en date “ Que dire du maillot de bain d’Elio Di Rupo qui fit la Une de la DH ?”. Plus moyen de trouver un consensus là-dessus.

Changer? Oui mais quoi ?

Vu le personnel actuel d’RTL un changement de visage suppose de rapatrier en studio un reporter : Parmentier pour son humour ? Col pour son impertinence ? Delfosse ou Duthoo pour leur crédibilité ?
 Certains “ à la RTBF surtout ” on carrément parié sur … Alain Raviart, après tout celui-là connaît les ficelles du métier. Niet : il est aujourd'hui surtout un ex cdh, impossible pour lui d’incarner la neutralité du journaliste.


Avec 158.000 téléspectateurs et 29% de part de marché le 20 mars vraiment pas de quoi paniquer, l’émission revient aux audiences de l’ère Cauderlier. Au contraire Laurent Haulotte se réjouit de voir Grégory Goethals « s’installer et développer son feeling avec son équipe ».

En espérant que les chroniqueurs restent aussi fidèles que le public.

 

 

19:47 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |