23/04/2010

BHV et crise politique : Texto

Gueule de bois, colère… les réactions sont très contrastées au lendemain du départ Gouvernemental de l’Open VLD (Lire billet précédent).
Je vous en livre deux autres ci-dessous, le premier concerne l'ambiance générale et ses conséquences, le second traite du fond du problème : BHV et surtout l'emploi des langues.


Xavier Baeselen n’a visiblement pas apprécié la cohue dans les couloirs de la Chambre ni le Vlaamse Leeuw entonné par le VB.
Le député, en qui certains voient ouvertement l'avenir du MR bruxellois (voir MR bruxellois, un navire sans capitaine? sur ce blog) s'est fendu d'un communiqué pour demander que chacun reste à sa place:

On a laissé entrer un peu n'importe qui dans la salle des séances qui n'est pas une "foire".
Il en va de même en ce qui concerne la présence des journalistes dans les couloirs qui mènent a la salle des séances....leur présence massive et incontrôlée crée un climat détestable...augmentant la pression sur les politiques flamands, parfois les plus modérés, qui se croient obligés de jouer aux "bons Flamands" par une déclaration un peu plus "musclée" face a la trentaine de caméras braquée sur leur tête...

Clickez aussi sur ce lien pour entendre ce que Nathan Skweres en dit son Journal de la Télé :
http://www3.nostalgie.be/chroniques/le-journal-de-la-tele... )

 

 

 

12:26 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bhv, crise, parlement, xavier baeselen |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.