07/05/2010

Portons un toast à la campagne!

C’est un vent favorable (mais à qui ?) qui a déposé l’invitation reproduite ci-dessous dans ma boîte mail.
Voilà donc que nos parlementaires ont trinqué, bras-dessus bras-dessous avec les Ministres, pour la fin de la législature « et autour de petit fourrés Witamer, je le sais : j’ai vu la livraison ! » tonne le mécontent.


Cette invitation est signée d’un cadre cdh mais manifestement relayée dans tous les partis.
Ainsi, un député Ecolo confirme, smiley à l’appui, « c’était dans les salons de la Présidence, tout le monde était convié. Il paraît que c’est une tradition. Je n’ai pas constaté de débordement 
J »

Question : le Président du Sénat, Armand De Decker, qui clamait le matin même sur La Première sa « colère » face à ces élections trop anticipées, a-t-il dégusté la coupe et les viennoiseries ?


Madame, Monsieur les Ministres,
Mesdames, Messieurs les Parlementaires,
Chers amis,
 
Les Présidents des groupes de la Chambre et du Sénat ont le plaisir de vous inviter demain à un petit drink qui viendra clôturer une législature fédérale particulièrement chahutée.
 
Nous nous retrouverons à cet effet à la salle 31 de la Maison des Parlementaires vers 16H00.
 
A cette occasion, nous saluerons le départ de Lionel Kaëns et le remercierons pour le travail accompli pour les groupes cdH de la Chambre et du Sénat.
 
Je suis à votre disposition pour toute information complémentaire.
 
Bien à vous,
 
Christian
Christian RADERMECKER
SECRETAIRE POLITIQUE
Groupes cdH de la Chambre des Représentants et du Sénat
Maison des Parlementaires | Rue de Louvain, 21 - 1000 Bruxelles
T +32 (0)2 XXX XXX XXX - (0)478 XXX XXX XXX

Et pendant ce temps Monfils s'en va...

A noter que certains sénateurs MR ont aussi trinqué en l’honneur de Philippe Monfils, qui quittait la Haute Assemblée ce jour-là.
On insiste sur le « certains » vu que, dans la soirée, son ex chef de groupe et aujourd’hui collègue Christine Defraigne affirmait n’avoir « absolument pas été conviée » en précisant in fine « le contraire eut été étonnant ».

 

Philippe Monfils a annoncé sa retraite dans un communiqué qui ne manquait pas d’humour. Extrait :

Même s'il paraît plus jeune que son âge (c'est lui qui le dit), il a 

largement dépassé les limites maximales que certains pays n'arrivent

même pas à imposer à leurs concitoyens", précise celui qui a été 

parlementaire pendant trente ans sans interruption, et ministre pendant

sept ans. "Il est temps de céder la place, non pas nécessairement aux 

jeunes - quand on voit la manière dont Alexander De Croo conçoit la

politique- mais tout simplement à d'autres".

Les commentaires sont fermés.