03/06/2010

Johanne Montay charge le CA de la RTBF

RTBF et VRT voulaient organiser un débat entre partis francophones et flamands.
Mais le MR a bloqué, par l’intermédiaire du Conseil d’Administration.
L’incident est-il clôt ? Pas pour Johanne Montay, qui jette une pierre dans le jardin du MR.


Je vous confirme tout à fait que Didier Reynders voulait un débat en néerlandais, pour montrer qu’il est parfait bilingue.
Interrogée par mon collègue Nathan pour le Journal de la Télé, la Rédactrice en chef Politique de la RTBF charge Didier Reynders.
En cause un débat entre partis francophones et flamands, refusé par le MR au nom du cordon sanitaire contre l'extrême droite.
Si vous n’avez pas suivi cette affaire, jetez-vous sur l’article de Jean-François Lauwens :

http://archives.lesoir.be/rtbf-le-mr-bloque-le-debat-nord-sud_t-20100526-00XAG2.html/

Aujourd'hui, le malaise est loin d’être dissipé, Johanne Montay insiste d'ailleurs : Il faut un conseil d’Administration professionnel, orienté vers l’intérêt de l’entreprise et pas des partis. L’intervention dans les aspects rédactionnels doit disparaître.
Manifestement en colère, celle dont même François De Brigode affirme n’avoir aucune idée de pour qui elle vote, conclu sur un caustique : c’est dommage pour les habitants de la périphérie qui ne pourront pas lire ce que Didier Reynders propose pour eux…


johanne_montay

 

Réécoutez Johanne Montay dans le Journal de la Télé de Nathan Skweres

http://www3.nostalgie.be/chroniques/le-journal-de-la-tele/137-le-journal/4304-qles-petits-partis-vont-encore-ralerq/

11:34 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : rtbf, johanne montay, didier reynders, mr |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,

Pourriez-vous, svp, prendre quelques minutes pour m'appeler au 02/523.80.02
ou, à défaut, m'envoyer le N° où je peux vous joindre (de quelle à quelle heure ?).

Ne vous effrayez pas, je n'ai pas l'intention de vous ennuyer que du contraire.

Bien à vous,
Robert.

Écrit par : COPPENS | 24/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.