10/09/2010

La Belgique en soins palliatif, la France va devoir s’en mêler.

la-Belgique.jpg

Titre provocateur pour un article intéressant du "causeur", relayé chez nous par Le Soir.
Des diplomates en retraite ou en activité et des journalistes de renom étaient invité à formuler leurs analyses sur l'avenir de la Belgique à la suite des élections du 13 juin.

L'indifférence affichée par les autorités françaises à ce qui se passe en Belgique n'est que de façade, estime l’auteur qui précise encore qu’il ne s'agirait que d'une réunion de travail, technique, semblable à une dizaines d'autres sur les pays voisins.
Et si l'idée d'un rattachement a été évoquée, ce n'est que dans l'esprit de certains participants plus créatifs ou inventifs que d'autres.

L’article du Causeur (voir lien ci-dessous) se termine comme suit :

Le moment n’est pas encore venu où les Wallons sûrement et les Bruxellois peut-être se diront que la meilleure solution, au bout du compte, serait de compléter l’union culturelle et économique franco-belge par son volet politique. Mais il approche. Quand elle a démarré, l’Histoire a tendance à s’accélérer, et c’est dans ces circonstances que se révèlent les grands hommes d’Etat.

En 1988, Helmut Kohl était au fond du trou. On complotait dur au sein de son parti, la CDU, pour le déboulonner de la chancellerie afin d’éviter une défaite électorale annoncée. Puis survint la chute du Mur de Berlin. On connaît la suite. Certains, au sommet de notre République, seraient bien inspirés de se souvenir de cet épisode, qui n’est pas sans évoquer une situation plus proche de nous et, pourquoi pas, de s’en inspirer.

Aticle complet du Causeur : http://www.causeur.fr/la-belgique-en-soins-palliatifs,7342/

07:12 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.