22/04/2011

Dan Gagnon croque les médias... et les politiques au passage.

Petite leçon d’humilité hier pour le monde de la télé. La radio NRJ remettait ses « mouches d’Or » pour la deuxième année consécutive. 14 prix sur "le meilleur du pire de la télévision".
L’événement visait avant tout le petit monde de l’audiovisuel mais – on le sait – les intersections sont nombreuses avec celui de la politique.
Un point qui n’a pas échappé à Dan le maître de cérémonie :

dan.jpgChez RTL, on a aussi fait dans le service public cette année. On a plus parlé de politique. Par exemple, quand Elio Di Rupo a acheté une info-pub en prime time pour raconter son programme. Ça avait l’air tellement sponsorisé qu’on se serait cru dans Télé-tourisme avec Guy Lemaire.

Mais là, je ne veux pas me faire d’ennemis. Je sais que c’est sensible la couleur politique des chaînes suite à un dossier de ces enfoirés du Soir Mag. Ils ont osé dire que certains journalistes votaient pour un parti politique. Les salauds. Alors qu’on est dans un pays où le vote est obligatoire…

La RTBF était rouge de colère.

Et ils ont eu du bol au Soir Mag. Parce que RTL allait faire une grande émission pour leur prouver le contraire. Mais ça n’a jamais eu lieu.
Ils pensaient à Frédéric Cauderlier pour la présenter mais il est parti faire la communication de Charles Michel juste avant…

Dan Gagnon NRJ

12:22 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.