11/05/2011

Kadhafi pour présenter l'activité du Parlement belge

A ceux qui vivraient sur Mars depuis quelques temps : Mouhammar Kadhafi n’est plus le bienvenu chez nous. Mais si le leader libyen nourrit quelques regrets, il peut encore se consoler en surfant sur le site du Sénat belge et voir la vidéo de présentation des lieux (vidéo également utilisée lors des visites du Parlement par le grand public).
Dans ce film on voit Mouhammar Kadhafi trôner dans la salle Européenne de la Chambre aux côtés d’Herman De Croo.

L'affreuse image a été repérée et signalée aux deux Présidents d'assemblée par la Députée Katrine Jadin (dont le collaborateur a prévenu notre reporter Nicolas Gaspard, qui lui-même...).
Bref, pressons-nous bonnes gens. Et parions, combien de temps l'image restera-t-elle en ligne?

mhr.jpg 

 

Consultez la vidéo sur le site du Sénat via le lien ci-dessous, à +/- 3 minutes :
http://www.senat.be/www/?MIval=/index_senate&MENUID=1...

11:47 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Votre réaction dénote d'une immaturité certaine.

A l'époque de cette photographie, Mouhammar Kadhafi était un représentant de gouvernement en situation d'être accueilli.

Il l'a été par de nombreux autres gouvernements, dont la Suisse et la France.

Avant de raconter n'importe quoi comme inepties, essayez de connaître le parcours du dit dictateur qui, en de maintes occasion tout au long de ces dernières décennies, offrait des "services" aux démocraties, at aux US très certainement, et manifestait de façon cyclique les comportements d'un possible démocrate lui-même.

Si sa folie a pris le dessus, ça n'explique pas votre attaque puérile à l'encontre de notre Etat.

Et vous, êtes-vous fier de tout votre passé ?

Je n'en mettrais pas ma main au feu. Est-ce pour autant que vous vous reniez vous-même ? Vous fricottez avec le PP, croyez-vous qu'il vous faille en être fier ? Soulevez les tentures. Vous serez surpris du massacre qui a été nécessaire pour que le dit Modrikamen puisse à nouveau montrer patte blanche. Et toujours en manipulant la réalité.

Écrit par : Richard De Koning | 11/05/2011

Répondre à ce commentaire

Cher Monsieur

Je publie votre commentaire au nom de la transparence.
Permettez-moi de vous répondre par une question : "où voyez-vous une attaque (puérile) l'encontre de l'état?
Ce qui est souligné ici est simplement que, après coup, le Parlement n'ait pas jugé utile de retirer cette image d'un film à vocation pédagogique.

Écrit par : Michel Geyer | 11/05/2011

Répondre à ce commentaire

Cher Michel,

Alors pour vous, l'Histoire doit être "tronquée" pour être présentée aux générations futures ?

Belle approche de la vérité.

Allez donc dire cela à des archéologues, à des historiens, à des politologues, à des médecins / psychologues, à des sociologues, à des philosophes, à des scientifiques tout simplement.

Il n'y a rien de tel que la vérité (au passé comme au présent) pour permettre à l'esprit humain de se faire la plus juste opinion quant à son évolution personnelle, grâce à des repères les plus exacts possibles.

Faire abstraction de la vérité, c'est tromper. C'est un élan totalitaire pour défendre ce que l'on voudrait qui soit ou ce que l'on aurait voulu qui soit.

Ici, ce n'est qu'un détail mais suffisant que pour permettre une petite analyse de votre comportement.

Libre à l'Autorité responsable d'enlever cette photographie de son propre gré, et de la tenir à disposition de tout qui voudrait savoir ou la revoir, mais pas l'enlever sur base de pression du genre, en étant honteuse d'un passé court terme qui, comme je l'ai expliqué dans mon précédant commentaire, était parfaitement explicable et justifiable.

Je persiste et signe mais je le dis autrement : votre intervention manque de réflexion.

Je signale pour ma propre présentation que j'étais personnellement opposé à cette visite de Kadhafi. Visite (surtout en France) qui, selon ma réflexion, contribuait à le renforcer "psychologiquement" de façon exagérée et dans le mauvais sens de la tyrannie latente. Il suffisait d'observer le cas Suisse pour savoir que ce type était un grand, un très grand déséquilibré. cependant une opinion d'observation médicale, même si, par la suite, elle se démontre pertinente, n'a pas à prendre le pas sur le possible de la diplomatie internationale qui, elle, régente l'équilibre mondial.

Soyez heureux que cette même diplomatie mise en oeuvre depuis les années 80 vous ait peut-être évité d'être libyen par obligation.

Merci pour votre blog et vos réflexions intéressantes.

Écrit par : Richard De Koning | 12/05/2011

Répondre à ce commentaire

Je viendrai vérifier si ma seconde intervention est bien passée en ligne ;-)

Écrit par : Richard De Koning | 12/05/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.