26/05/2011

En famille, Javaux assure sur le nucléaire

javaux.jpgCent cinquante personnes, un auditoire convaincu (tout le monde se donnait du "tu" et du "Oli" ou du "Jean-Mi") les écolos bruxellois ont parlé nucléaire cette semaine aux Facultés St Louis.
Lisez-bien "sortie du" nucléaire.
Devant un tel auditoire aussi, le co président
(où est l'autre au fait?) Jean-Michel Javaux a pu débuter sa conférence par quelques notes d'humour ou simplement des phrases bien placées :

"C'est paradoxal que ce soit moi (un écolo) qui fasse l'histoire du nucléaire... mais quel plaisir d'aborder autre chose que de l'institutionnel."

ou encore :

"Quand j'étais en rétho mes copains n'osaient pas venir dormir chez moi, aujourd'hui le risque nucléaire fait partie de la vie des jeunes qui sont nés avec (il n'y a pas de débat).
A l'époque le débat c'était "que faire des déchêts" et on nous répondait "on trouvera une solution avec la science", là-dessus tjs pas de solutions. Et on en cherche tjs une "autre" solution."

"Le nucléaire c'est un peu comme l'enseignement libre dans certains partis : il ne faut pas l'aborder de manière idéologique".


Sarah qui?

Grande absente de cette soirée bruxelloise, l'autre co Présidente verte, Sarah Turine. "Elle ne commencerait pas à se poser des questions?" ai-je demandé par après. Soupir et regard dépité d'un ponte vert "je ne sais même pas si elle se pose encore des questions...".

Le cas échéant, voilà un début de réponse.

17:01 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecolo, sarah turine, jean-michel javaux |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.