01/09/2011

CDH, MR, PS et Ecolo ont fait la fête à Joëlle, de concert!

présidents.jpgIls étaient tous là, cadeaux sous le bras et éloges à la bouche. Mandataires, militants, journalistes et … homologues présidents. On a ainsi entendu Elio Di Rupo prévenir, devant une salle hilare, « ne lui dites jamais qu’un texte est amendable, sinon vous n’aurez plus de texte mais que des amendements ».
Humour aussi pour Charles Michel qui rappelle que, il n’y a pas si longtemps, certains présidents du MR auraient volontiers proposé des cartes d’adhésion à moitié prix à tant de militants cdh. Taquinerie encore dans la bouche de Jean-Michel Javaux qui, avant de la remercier pour « ces messages dans les bons ou mauvais moments » souligne que « on a tous les deux au moins une fois voté écolo ».

Tous présents ? Pas forcément gagné au départ !

L’ambiance était donc bonne entre négociateurs. « On sait faire la part des choses » insistait un attaché de presse, « les présidents qui négocient ensemble s’entendent bien. Il y a du respect et de l’estime… » Et Blabla.
Car un autre glisse « la collaboration est bonne. Avant une soirée pareille on s’appelle pour être certains que si l’un y va, les autres aussi. Imagine si mon Président débarque seul ou pire : si tous les autres y sont et pas lui ».
C’est bien ce qu’on se disait…

01/06/2011

Cerexhe en justice contre Milquet

milquet cerexhe.jpegC’est la presse flamande (De Standaard) qui nous l’apprend : Joëlle Milquet citée en Justice par un de « ses » Ministres, le bruxellois Benoît Cerexhe.
Au cœur du litige, 94 millions d’€ (au moins) que la région capitale réclame au fédéral pour la remise à l’emploi de chômeurs.
Le Gouvernement bruxellois s’estime lésé et a donc envoyé son Ministre de l’emploi au front.
On a beau dire au cdh qu’on y travaille « en équipe », un sou reste un sou.

10:20 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, joëlle milquet, benoît cerexhe |  Facebook |

26/05/2011

Milquet se fâche sur la RTBF, ça passe comme une lettre à la poste

 

rtbf-tour.jpgL’histoire avait fait rire du monde, mais pas l’intéressée qui a voulu lui donner une suite.
Point de départ : La fête des familles du cdh. En interview, une journaliste RTBF se montre plus intéressée par la gestion autoritaire que Joëlle Milquet a de son parti que par ses propositions en matière de famille.
Voilà donc que, en pleine interview Joëlle se retire du champ de la caméra, pousse le micro de la main et s’emporte. Elle demande s’il s’agit d’une interview 'psychiatrique' et invite à aller "voir chez Ecolo" en faisant référence à "Javaux".

Déontologie journalistique?

Pas de chance, l’image et le son circulent et Joëlle Milquet est (ré)épinglée dans quelques journaux.
Visiblement pas calmée (mauvaise perdante ?), la Présidente centriste exige que ses troupes saisissent le CA de la RTBF.

Ah ça, on allait voir ce qu’on allait voir et surtout savoir si la diffusion d’une interview était ou non « déontologique pour un journaliste ».
Mais voilà, au dit CA de la RTBF, pas un mot de l’administrateur cdh Jean-François Raskin.
« On se demandait pourtant comment il allait s’y prendre", s’amuse un de ses collègues (pas très proche de Milquet, faut-il le dire), "d'autant que la position de Milquet était indéfendable" renchérit un autre.
Finalement une lettre a - ou aurait - été donnée à la Présidence du CA. Fichtre, ça c’est de la protestation !

Quelques jours après, il semble que le courrier n’ait toujours pas circulé jusqu’à la rédaction.
Mais c’est tellement grand Reyers…

17:36 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : cdh, rtbf, joelle milquet |  Facebook |

09/11/2010

cdh, pour vous servir?

La scène se déroule en marge des Assises de l’Interculturalité. Joëlle Milquet échange avec deux journalistes, on discute BHV, rapport entre partis mais aussi Brink’s ou finances publiques.
La conversation est régulièrement interrompue par différentes personnes qui tiennent à saluer la Vice-Première.

Soudain une africaine, visiblement timide, se jette à l’eau : Je voulais vous remercier, je vous avais vue à Uccle lors d’une soirée électorale. Milquet fait mine de voir de quelle soirée il s’agit, la dame poursuit : J’étais à ce moment-là dans une procédure de régularisation, vous m’aviez dit de vous écrire. La procédure est aboutie maintenant ! Si la dame est ravie, Joëlle Milquet s’empresse de préciser qu’elle n’y est pour rien, qu’elle renvoie toujours vers l’office des étrangers, mais la régularisée précise encore, visiblement très reconnaissante : Oui mais quand même, j’ai reçu votre courrier et celui de Monsieur Wathelet. Merci beaucoup.

Nul doute que ces remerciements seront aussi transmis à l'office des étrangers!

 

07/06/2010

Turine-Milquet, un clash qui laissera des traces

Vu de mes yeux, dans la foulée du clash entre Sarah Turine et Joëlle Milquet (visionnez ci dessous) : Sarah Turine file dans un bureau du 5ème étage de l’immeuble Flagey, le visage gonflé, les yeux rouges et pleins de larmes, le pas pressé.
Tout cela sous le regard de collaborateurs médusés. Pas besoin d’être devin pour comprendre que la co-Présidente encaisse mal un coup qu’elle vient de prendre.

Le bureau politique des verts vient de s’achever. Jean-Michel Javaux arrive quelques instants après, manifestement très irrité par Joëlle Milquet.
Dans un premier temps, il joue la carte de l’humour : J’ai pas vu, j’étais à Matin première. Personne ne m’a écouté ou quoi ?
Puis, le vrai patron des verts se fait re-raconter l'attaque frontale de Milquet :

P
ourriez-vous me dire très clairement sur quoi vous auriez dit Oui alors que tous les autres nous disons non en chœur ?
Turine s’emmêle, parle de la priorité qui est en 2009 (sic) et pas en 2007.

Retour à Flagey où Javaux ne décolère pas. Il parle des traces que ça va laisser en région, jure qu’il vengera sa protégée et enfin insiste :
Il y avait des choses à répondre, par exemple qu’il était stupide de dire en 2007 que BHV ne serait jamais scindé ou, comme l'a fait Delpérée, de lancer un " pas touche à la Constitution ".
Des réparties qui ont effectivement manqué à Sarah Turine, en mal de médias training?
On se serait plutôt cru dans les auditeurs ont la parole que dans le Débat des Présidents glissera un Porte-parole socialiste, presque compatissant.

 MilquetTurine

S. Turine vs J. Milquet, un moment fort de la campagne?

http://www.rtlinfo.be/info/belgique/elections2010/714483/elections-2010-clash-entre-milquet-et-turine-sur-bel-rtl/

 

 

16:25 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ecolo, cdh, sarah turine, joelle milquet |  Facebook |

CD&V, communautaire, les tourments de Joëlle Milquet

On s’en cache à peine dans l’entourage de Joëlle Milquet : Si le 13 juin, le CD&V se ramasse, ils pourraient décider de ne pas monter dans un Gouvernement. Ce qui pourrait changer beaucoup de chose
Et ce cadre cdh d’espérer une sorte d’effet similaire à celui vécu par le PS en 2009 : des sondages archi négatifs (ils sont là)
et au final un recul moindre, qui permet de prendre une posture de vainqueur.

Joelle Milquet

 Joëlle Milquet sous forte pression ces dernières semaines.

 

C’est le même qui l’affirme : plus d’une fois des télés sont venues nous proposer un face à face entre Joëlle Milquet et Bart de Wever ou Marianne Thyssen. Elle était d’accord, mais c’est eux qui ont chaque fois refusé.
Des refus de débattre, une image de " Madame Non " et un climat communautaire tendu qui, me dit-on, commencent à sérieusement affecter le moral de la Présidente du cdh.

07:41 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, cd v, joelle milquet |  Facebook |

20/05/2010

Un nouveau parti au centre (droit)? Les oranges rient jaune

La Libre Belgique a annoncé un rassemblement de droite décomplexée (sic) initié par Melchior Wathelet, Charles Michel et Jean-Michel Javaux.
Tous hurlent à l’intox. Au sommet du cdh, on perçoit tout de même un grincement de dents…

Melchior, Charles et Jean-Michel s’entendent bien, et comme en politique on ne peut avoir des amis que chez les autres… quelques minutes avant la conférence de presse qui doit célebrer leurs 8 ans, les cadres cdh préfèrent s’amuser de l’idée d’un parti « Renaissance Humaniste Durable » rassemblant verts, oranges et bleus.
Joëlle Milquet arrive : Vous voyez, on a pensé devoir réunir un conseil pour traiter de son cas, mais Melchior est toujours là dit – elle en entrant dans la salle Paul Henri Spaak (!) où les journalistes prennent place.

Fin de CP, questions-réponses et retour sur l’article de La Libre.
Joëlle Milquet reste calme, mais rigole moins : Ce qui m’a surpris, c’est que ça vienne d’un journal sérieux et d’un journaliste qu’on connaît bien : Buxant (ndla : Martin, de son prénom…).
Ma première réaction en lisant l’article ? J’ai essayé d’appeler Melchior, à la première heure. Mais son gsm était coupé.

Et l’idée que certains poussent en faveur de majorités de centre droit ? Milquet n’élude pas : Voyez la majorité actuelle, personne n’en rêvait et pourtant ça a fonctionné, dans une relative bonne ambiance humaine. Donc…
Et d’ajouter 
: Je  sais surtout qu’il y a d’autres majorités possibles, y compris sans nous !
Nettement moins souriant, Wathelet regarde ses pieds. Et ne souhaite pas rajouter de commentaires.


L’article de La Libre Belgique qui annonce un nouveau centre et le démenti de l'écolo Jean-Michel Javaux (podcast Twizz).
http://www.lalibre.be/actu/elections-2010/article/583541/vers-un-nouveau-centre.html

03/05/2010

Et de deux pour RTL TVI

La chaîne privée inspire manifestement les partis politiques pour leurs campagnes respectives.
Après le PP, voilà le cdh prié de retirer un clip de campagne.
Celui-là avait en effet été tourné dans le hall de RTL House, logo du Télévie comme décor.
Hallucinant, inopportun, mal placé (…)  mais pas la fin du monde d’après Laurent Haulotte qui précise quand même que Fabrice Grosfilley, Rédacteur en Chef, a été prié de contacter le cdh.

Rue des deux Eglises, on plaide sa bonne Foi : le caméraman n’aurait pas vu les logos parce que le message de Joëlle Milquet a été enregistré après son interview matinale à Bel RTL.
En regardant l’image de près, on constate pourtant que le message était enregistré à 07 heures 32, soit avant l’interview.
Et on a du mal à croire que Joëlle Milquet se soit naturellement centrée entre les écrans et le panneau Télévie.

Revoyez ci-dessous une capture d’écran du 1er film, à présent remplacé par un autre.

08:54 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections 2010, joelle milquet, cdh, rtl tvi |  Facebook |

30/04/2010

RTL TVI, la préférée des partis pour leur campagne ?

Noms de domaines réservés, allusions systématiques des socialistes à « la droite » ou à la responsabilité des « libéraux (flamands) » dans la crise… La campagne électorale est bel et bien lancée par les partis.
Le cdh de Joëlle Milquet s’offre un nom de domaine trrrrès porteur
www.lunionfaitlaforce.EU (le.be étant déjà réservé).

Le site s'ouvre sur un message de Joëlle Milquet et un appel vibrant (?) à « sortir de la crise », à considérer comme un plus de parler plusieurs langues, à « faire barrage aux extrémistes » et à donner un sens au pays.

milquet rtl




Joëlle Milquet lance sa campagne dans le hall d'entrée d'RTL TVI

Au passage on constatera que le film de campagne a été tourné… dans le hall d’entrée d’RTL House, sans éclairage mais avec un panneau Télévie dans le dos de la Présidente-Ministre-Candidate (pas à sa succession).
On imagine que, contrairement au film Sécurité du PP – voir plus bas sur ce blog – RTL était d'accord cette fois-ci!

09:49 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections 2010, rtl tvi, joelle milquet, cdh, ps |  Facebook |

08/03/2010

COM’EN CAVE - Les 6 leçons d’un congrès réussi

Ca n’a rien à voir avec Mark Eyskens (quoi que, on reste dans la même famille politique) mais le cdh a tenu ce week-end un congrès, lancement de son opération « Planète humaniste ».
C’est Martine Dubuisson qui était chargée de couvrir l’événement pour Le Soir.
En marge de son article, elle s’est fendue d’une colonne un peu acerbe mais qui complète bien ce que nous raconte l'ancien Premier Ministre (voir ci-dessous):  

COM’EN CAVE - Les 6 leçons d’un congrès réussi.
(Martine DUBUISSON - Le Soir).


1. Ne pas opter pour les caves à l’acoustique improbable d’un site médiéval médiatisé pour un autre événement (La Foire du Livre).

2. Ne pas laisser un large espace de papotage en fond de salle, sous peine de rendre le discours de la présidente inaudible – même le PS ferme sa buvette pendant un congrès.


3. Installer des baffles au-delà du 1er rang (surtout si le point précédent est oublié).

4. En tribune, ne pas répéter à l’envi qu’on a pas le temps de développer tout ce qu’il est prévu dans le discours (même si une télé vous attend).

5. Eviter, dans un appel à la « révolution humaniste » qui se veut vibrant, les « pour préparer l’avenir du monde inconnu qui nous attend, des valeurs de la société inédite qui se construit sous nos yeux, pour renforcer encore les contours de notre projet, pour écouter les attentes des citoyens et leur offrir un projet mobilisateur renouvelé par la profondeur de la crise… » ou les « 
élaborons de nouvelles règles voire incitatifs, imposant des comportements plus proactifs au service du financement de projets porteurs de valeur ajoutée économique et sociale ».

6. Ne pas tenter un vain applaudissement, juste avant la conclusion de la présidente, pour lui faire comprendre d’abréger, mais organiser la claque pendant son allocution – Hier Milquet n’a pas été applaudie une seule fois pendants son discours.


http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-03-07/le-cdh...

11:31 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, joelle milquet |  Facebook |

03/02/2010

Quand les Présidents de Partis parlent Eglise et Franc-Maçonnerie

On parle beaucoup de la place de la religion en politique ces jours-ci. A ceux qui l’ignoreraient, Jean-Michel Javaux a confié sa Foi au Soir de ce samedi.
En revanche, il se dit incapable de se prononcer (et s’interroge ?) sur celle de Joëlle Milquet et Benoît Lutgen. La Présidente du cdh se fâche tout orange et se sent violée dans ses convictions.

Chez les verts aussi ça grogne. Josy Dubié trouve la sortie présidentielle "maladroite et inopportune". A matin Première et à La Libre Belgique, celui qui se présente comme "plus que Laïque, libre-penseur et athée", explique : Ecolo a déjà dans certains milieux une image de parti de calotins (...) et réclame : Je ne demande pas qu’on produise les certificats de baptêmes avant la distribution des postes mais il serait intéressant d’y réfléchir…

colonnes_maconniques


Voilà qui m’a donné à replonger dans les archives d’émissions pré-électorales que Nostalgie avait réalisées en direct de chez les Présidents de Partis, juste avant le dernier scrutin régional.
Tous ont en effet du répondre par Oui ou Non à une ou deux questions (selon les fois) sur l’importance de la religion en politique.
Voici la retranscription.

JM Javaux,
avez-vous déjà vu l’Eglise ou la Franc-maçonnerie peser sur des décisions politiques ?
(Rires) Ooooh oui.

J Milquet, Dieu vous inspire-t-il dans votre travail ?
Oui, l’humanisme chrétien en tous cas…

Amusante, ou intrigante, les réponses contrastées de leurs homologues socialiste et réformateur, croisées ci-dessous :
Avez-vous déjà vu ou senti l’Eglise peser sur des décisions prises en Gouvernement ?
Didier Reynders
:
Non.
Elio Di Rupo : Oui.
Et la Franc-Maçonnerie?
DR : Oui.
EDR : Non.
Ces deux - là ne seront décidément jamais d’accord…

A lire sur le sujet :

L’interview confession de Jean-Michel Javaux au Soir :

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2010-02-02/le-leader-d-ecolo-choisit-de-reveler-sa-foi-chretienne-sa-proximite-avec-le-monde-catholique-entretien-exceptionnel-751463.shtml - L’entretien dans lequel Elio Di Rupo confie son engagement maçonnique : http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/439560/di-rupo-ma-vie-est-un-conte-de-fees.html

06/01/2010

Oups...

Bel RTL a lancé L’Autre Interview cette semaine. L’invité de 7 heures 50 revient pour des questions dites "décalées" (à chacun de se faire son avis) dans le genre :

-          Quand vous regardez les étoiles dans le ciel, qu’est-ce que cela vous   inspire ?
-          Pourriez-vous tuer ou faire tuer quelqu’un pour raison d’état ?
-          On dit qu’avec l’adrénaline du pouvoir, les politiques ont une sexualité impérieuse. Et vous ?

On se doute que le rendez-vous ne concurrencera pas directement les Questions Publiques que La Première propose au même moment, mais il peut valoir son petit pesant de cacahuètes (pas d’or, faut pas pousser…).
Ainsi Joëlle Milquet, en réponse à une fausse question d'Olivier Maingain (c'était en fait André Lamy qui imitait sa voix) a estimé ne pas avoir de leçons à donner en matière de fermeté face aux flamands. On imagine qu’elle voulait dire à recevoir

L'autre interview : Bel RTL 08 heures 40', par Pascal Vrebos et André Lamy.

09:14 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : joelle milquet, bel rtl |  Facebook |

08/12/2009

C’est pas moi qui te l’ai dit hein !

Je te le dis mais en off de chez off ou encore Rien de tout ça dans ma bouche
Il n’a pas été spécialement difficile de trouver des avis à propos de Michel Daerden, pour autant que je m’engage à ne pas les sourcer.
Bigre, la classe politique aurait-elle peur du liégeois ?
Il ne faut pas exagérer l’importance de ses réseaux, précise d’emblée un de ses adversaires politiques, mais c’est vrai que son assise populaire à Liège est énorme.
Au point de déranger certains ? Pas plus qu’un Kubla en Brabant wallon pense un libéral.

AM daerden 1




Michel Daerden, grûgé lors de cette séance photos? Beaucoup en doutent...

Revenons donc à Michel Daerden, il avait compris qu’il devait changer en arrivant au fédéral, pendant des mois on ne l’a vu nul part. Il était conscient de l’enjeu que représentent les pensions affirment, la main sur le cœur, plusieurs socialistes.
Mais alors, pourquoi ses photos dans Paris-Match, ses XII travaux à la RTBF ?
Aucun politique ne semble croire que cet homme intelligent, mais pas plus que d’autres ministres ajoutent des gens de tous bords, ait été pris par surprise : on lui offre des opportunités, il les saisi glisse un liégeois.
Incontrôlable Michel Daerden ? On ne peut simplement pas le terrer dans son coin, sinon ce ne serait plus Michel Daerden conclu un socialiste.

Un politique s’interroge quand même : les modes sont exagérées. Parfois pendant trois mois on oublie complètement quelqu’un, puis pendant trois semaines on ne voit que lui !
A fond, comme l’a estimé Joëlle Milquet sur le plateau du 7ème jour : s’il y a eu séance photo, au départ c’est bien parce qu’il y a eu une demande de journalistes. Sous-entendu pourquoi la presse s’insurge-t-elle de ce que les politiques accèdent à ses demandes ?


Michel Daerden, loyal et respectueux ? Certainement, affirment en cœur tous les sondés (c’est assez rare dans des conversations Off pour être souligné).
D’ailleurs, il y a un fond de vérité quand il dit « le Président m’a dit ». Elio lui parle et Michel tient compte des avis présidentiels explique un cacique socialiste. Plusieurs libéraux ou écolos précisent encore qu’il est respectueux de l’opposition. Il n’est pas cassant comme Reynders glisse…un libéral.


Alors pourquoi ce malaise, ces demandes de Off ?

Le personnage interpelle, il suscite un sentiment mitigé de sympathie, de respect (qui en politique est souvent proche de la jalousie) et de dégoût.
Je t’avoue que beaucoup de femmes n’aiment pas sa relation avec elles me dit une observatrice avisée du PS. Mais il ne m’a jamais manqué de respect en ajoute une autre.
Et un homme d’expliquer : Il assume fréquenter les escort-girls, et coucher avec… lorsqu’il est en état. En revanche, je n’ai jamais entendu qu’il ait fait quoi que ce soit avec des militantes ou  collaboratrices, contrairement à d’autres (socialistes, MR ou… CD&V).

En fait, conclu un politique de premier plan : c’est un clown triste…

daerden 2


A noter : La popularité de Michel Daerden fait réagir jusque dans les réunions MR.
Ainsi Didier Reynders a-t-il récemment été interpellé à Liège sur les 63.000 voix du socialistes aux dernières élections : un jour il en fera 100.000 ! s’inquiétait un militant. Réponse, tout en modestie, du Ministre et Président ça tombe bien, j’en fais encore un peu plus.
Et un mandataire bleu de s’inquiéter Certes, mais Daerden c’est sur l’arrondissement de liège, Didier c’est dans toute la Province

 

17/11/2009

Grincements de dents au cdh

Dieu que la politique peut se montrer paradoxale.
C’est bien lorsque les communiqués officiels parlent d’unanimité (en l’occurrence « moins une abstention ») qu’il faut comprendre que les avis sont divergents...
La preuve ce lundi Rue des Deux Eglises. La Libre Belgique (encore une fois) donne un compte-rendu  "comme si vous y étiez, ou presque" de la fronde à laquelle Joëlle Milquet et Benoît Lutgen ont du faire face.
C’est le député Bourgmestre de jette Hervé Doyen qui tire le premier (…). D’autres abondent dans le même sens : Catherine Fonck, le député Georges Dallemagne ou encore le parlementaire wallon Michel Lebrun.
C’est sûr, il y a de la contestation dans l’air.

Alors, crise au cdh, comme au MR? Les remous de l’Avenue de la Toison d’Or n’ont pas débutés très différemment de ceux de la Rue des Deux Eglises: qqs remarques, des articles amplifiés par des appels en off et au final une demande de démission.

Lutgen Milquet
Joëlle Milquet et Benoît Lutgen n'ont-il pas vu venir la fronde?


Parlons-en, de ces offs : « ça chauffe en réunion » prévient le premier.
« Elle manipule, tout ce qu’elle veut c’est qu’on l’appelle encore une fois à nous sauver » s’énerve un autre.
Toutefois l’entourage de la Présidente tient bon, reconnaissant simplement que « certaines décisions ont été mal comprises, voire mal perçues », en référence surtout à la procédure d’élection (déjà commentée sur ce blog, lire ci-dessous).
Pas de quoi calmer ce cadre bruxellois, « tout cela n’est pas conforme aux statuts, il suffit de vérifier ! ».

Et de fait… Extrait des statuts du cdh :

§1. Conditions d’éligibilité et élections
Art. 73

§1. (...) Le président est élu dans les six mois qui suivent l'élection de la Chambre pour la durée de la Législature. Il est rééligible une fois consécutivement.
En cas de circonstances exceptionnelles une dérogation peut être accordée par le bureau politique à la majorité des 4/5 à la conditions que les 2/3 des membres ayant voix délibératives soient présents.
En cas d’impossibilité définitive d’exercer ses fonctions ou de retrait, le bureau politique nomme le 1er vice-président comme président interimaire.

Il est procédé à l'élection d'un nouveau président dans les 3 mois qui suivent la vacance.

On notera au passage - en précisant qu'il y a eu une dérogation à l'unanimité - que les statuts prévoient 'Une incompatibilité entre la charge de président et (...) une mission de membre d'un exécutif fédéral, régional ou communautaire.

Petit détail malgré tout, vu que rien n’interdit à d’autres membres de se porter candidats, le formulaire de candidature n’est – au moment de poster ce message, soit 48 heures après le début de la période de dépôt – toujours pas en ligne :

http://www.lecdh.be/formulaire-candidature-presidence/

L’article de La Libre Belgique :
http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/543113/joelle-milquet-jusqu-en-2011-puis-benoit-lutgen.html

L’éditorial d’Eric Deffet (Le Soir) :
http://www.lesoir.be/forum/editos/2009-11-17/au-cdh-la-democratie-est-un-gros-mot-738384.shtml

 

24/09/2009

Il y en a qui ont bon dos

Il est parfois amusant de comparer les communiqués de presse envoyés par les différents participants à une même réunion.
Exemple concret cette semaine :
Joëlle Milquet conviait la fédération Horeca pour une mise au point. Une semaine plus tôt, les restaurateurs avaient en effet déclaré la guerre à la centriste, estimant qu’elle revenait sur son engagement pris pendant la campagne de défendre un abaissement de la TVA à 6% dans leur secteur.

Pour sûr ; une réunion de conciliation s’imposait, et à son terme chaque partie y allait de son communiqué.
Le 1er nous est venu des restaurateurs eux-mêmes, il dit notamment que la Ministre a voulu dissiper les malentendus.

Plus loin, selon elle la controverse débutée suite aux propos tenus sur l’antenne de la Une à la fin du mois d’août ne constitue qu’une mauvaise interprétation de phrases sorties de leur contexte par la journaliste.

Quelques minutes plus tard, voici qu’arrive un second communiqué, envoyé par le service de presse de la Ministre de l’Emploi.


Joëlle Milquet a (…) répété clairement que son parti, comme les autres partis, défendait bien évidemment l’idée d’une baisse de la TVA dans l’Horeca
. Là plus un mot sur l’incompréhension de la presse.
En revanche, référence aux conclusions attendues d’un groupe de travail mixte et au futur conclave budgétaire qui devra déterminer si, en raison du cadre budgétaire dégradé, un consensus politique pourra être dégagé tout en rappelant que mesure coûtera 810 millions.

Conclusion : on reparlera encore certainement de la baisse de la TVA, mais de manière générale en politique quand on se sent coincé par une promesse de campagne, ou qu’un ballon d’essai lancé fait mauvais effet, il suffit de charger la presse. Et si on ne veut vraiment pas tenir ladite promesse, on charge le budget.

14:14 Écrit par Michel dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tva, joelle milquet, horeca, cdh |  Facebook |

29/08/2009

Trop de comm tue la comm...

Voilà ce que je me suis dit après avoir parcouru la presse de ce week-end.
La première chose qui ait attiré mon attention était un titre de la DH « Exclusif : le nouveau plan anti chômage de Milquet ».

Dans la foulée, je lisais un petit pavé en page une de La Libre Belgique « André Antoine veut un coach pour chaque chômeur ».

 
C’est sûr le cdh – en réunion ce w-e – réussi là un joli coup : Une sortie concertée, sur un sujet porteur et important pour lequel il a d’ailleurs des leviers puisque trois Ministres compétents dans ses rangs… à priori rien à redire.
Et pourtant la comparaison des deux interviews me laisse pantois.

antoine milquetCommençons par celle d’André Antoine, Un coaching individualisé pour chaque chômeur
Idée claire, limite visuelle : on imagine bien un jeune avec à côté de lui quelqu’un qui l’accompagnerait dans sa recherche (forcément fructueuse). Très efficace.

En face, c’est tout de suite plus brouillon, certaines idées du plan emploi de Joëlle Milquet apparaissent en gras mais à aucun moment le mot « Coach » n’est utilisé. On parle bien de « suivi personnalisé » mais en bas de colonne et sans vraiment détailler la mesure.
Conséquence, tout semble noyé dans la masse et rien n’interpelle comme le Coach.
Evidemment, Joëlle Milquet n’est pas que Ministre.
Présidente de parti, Vice première, elle aborde aussi le budget fédéral, sa succession à la Rue des deux Eglises (voyez d’ailleurs à ce sujet le dernier billet de Charles Bricman) (http://blog.pickme.be/2009/08/28/un-gendre-pour-joelle/), le contrôle des magistrats…

Des sujets importants et intéressants certes, mais tellement nombreux et diffus qu’on a du mal à en retenir un seul.
Faute du journaliste dans son choix de titres et sa prise de note ? J’en doute, le coach aurait tilté à ses oreilles.
Nouveau résultat de l’hyperactivité et volubilité de Joëlle Milquet alors?
C'est ce que je pense.
Trop de comm tue-t-elle la comm ?
Qui a dit que poser la question c’est déjà y répondre ?


Lisez les interviews de Joëlle Milquet Par Christian Carpentier (DH) et Vincent Rocour (LLB)
http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/279108/joelle-milquet-ma-priorite-des-priorites.html/
(http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/525293/un-coaching-individualise-pour-chaque-chomeur.html/ ).

07/07/2009

Vives tensions Ecolo - cdh

C’est notamment dit dans La Libre Belgique, et ça m’a été confirmé à bonne source : les relations entre verts et centristes sont tellement tendues que la discussion pour former un gouvernement bruxellois a un temps été prise en otage.
Joëlle Milquet n’a pas apprécié et claqué la porte en pleine réunion.

 

Voici les faits tels qu’ils m’ont été relatés, par un négociateur de même couleur que celle utilisée pour l’écriture :

 

Il était donc question de Bonne gouvernance.

La discussion s’éternise, Joëlle Milquet discute, ergote, manipule, de manière vicieuse (je cite), pour finalement revenir sur les accords conclus…
En face les verts commencent à se montrer agacés.

Lorsqu’il estime que la centriste touche aux objectifs (jusque là seuls les moyens étaient contestés), un vert menace de bloquer la négociation à Bruxelles, rien de moins !

Colère de la présidente centriste qui se lève et quitte la pièce.

Entre les deux, les socialistes comptent les points, ou les poings.

 

Un incident révélateur… que tout ne va pas si mal.

 

Soyons réalistes, ce n’est certainement pas la première porte qui claque dans ce genre de négociations.

D’ailleurs les négociations se poursuivent, à Bruxelles et ailleurs.

En outre, ce n’est qu’après coup que la presse a été informée.

 

Voilà qui permet de rappeler que, quoi qu’ils en aient dit, centristes et écolos (à l’électorat partiellement commun) ne s’allient pas vraiment de gaieté de cœur.

Je me souviens de ce président qui me glissait, a quelques semaines des élections, « on s’associera aux écolos, puis ils perdront des voix, parce que eux, ils ne savent pas gérer et après les gens sont déçus ».

Gageons que verts et oranges se disputeront encore souvent pour faire la paix par la suite. Ce qui est d’ailleurs un premier signe de maturité politique.

30/05/2009

Quand l'idée de l'un sert l'autre...

Troquer sa voiture de société contre une prime au logement ou un moyen de déplacements doux, une idée originale en Une du Soir ce samedi 30 mai (tiens, on parle parfois idées dans cette campagne ?).

Le mécanisme est étudié par le Secrétaire d’état aux finances Bernard Clerfayt, mais qu’on ne s’y trompe pas; c’est bien au cdh qu’on y a songé en premier lieu.

 

voiture idee cdh

La présidente du cdh peut d’ailleurs se mordre les doigts, il y a qqs semaines il était question de communiquer sur cette prime, au travers d’un tract de campagne.
Mais Joëlle Milquet herself a préféré ne pas le faire, au motif que la fiscalité, ça n’intéresse pas les gens…
Apparemment, le MR n'a pas fait la même analyse, Le Soir non plus d'ailleurs lorsqu'il a choisi sa page 1.
Réaction d’un collaborateur cdh  : « ne m’en parle pas ! ». Ambiance, ambiance...

26/05/2009

Le mérite de la franchise

Joëlle Milquet a plus d’une fois dénoncé le niveau très bas de cette campagne, les attaques personnelles, l’absence de débats de fonds, les sondages en cascades…

" La faute en partie à la presse " disait en substance la présidente du cdh lors d’une réunion de campagne (type Tuperware) à laquelle j’assistais.
Les journalistes ? Ils viennent chez vous à 05 heures 30, et leur question ? Quel est votre objet préféré ?
Et à la télé, on nous enferme dans une boîte pendant 8 minutes
 (grimace à l'appui)! La RTBF appréciera la référence à son Huis Clos, en sortie de JT...

Garderait-elle un souvenir amer du Grand Morning à domicile des présidents de partis (voir plus bas sur ce blog)?
Point du tout, il a d'ailleurs suffit que quelqu’un signale la présence d’un journaliste pour que la présidente du cdh précise que C’était très sympa.
Ah, quand même !

milquet-cerexhe

 

La même soirée m’a également permis d’échanger avec le Ministre bruxellois Benoît Cerexhe.
Il a aussi fait preuve de franchise :

Sa priorité ? Rempiler dans les même compétences, parce que 5 ans, c’est trop court pour vraiment agir en politique.
Une mesure qu’il a prise et dont il savait qu’elle allait lui coûter des voix ? La tête de liste réfléchit un moment, puis avance le contrôle des chômeurs.
Benoît Lutgen qui s’en prend au PS? p-ê bien son 1er geste de (futur) président de parti.
Et d’ailleurs à propos de la présidence du cdh, si le parti est dans l’opposition, il y aura beaucoup de candidats!

Question; allons-nous encore oser nous inviter chez l’heureux élu ?